Plainte déposée contre lui au sujet d’une vidéo : Augustin Kabuya tacle Jean-Claude Katende et les pro-Katumbi

0 0
Read Time:1 Minute, 40 Second

Le secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) dément avoir appelé les militants de son parti à prendre les armes pour défendre le pouvoir de Félix Tshisekedi. Au cours d’une matinée politique animée le mardi 27 juillet 2021, le numéro deux de l’UDPS a parlé de la déformation pure et simple de son message.
Il a précisé que le message dans cette vidéo était véhiculé dans un contexte bien déterminé, où il avait plutôt répondu à Emmanuel Ramazi Shadary, secrétaire permanent du PPRD, qui avait déclaré que le pays allait être ingouvernable si la justice arrêtait Albert Yuma de la Gécamines accusé de détournement de l’argent de l’Etat.
« En 2020, le secrétaire permanent du PPRD avait déclaré que le pays allait être ingouverné si on arrêtait Albert Yuma. Et moi, en tant que secrétaire général du parti au pouvoir, je ne devais pas me taire face à cette menace… La constitution d’ailleurs demande à tous de défendre l’intégrité du pays s’il est menacé. C’est dans ce contexte là que j’avais dit qu’on allait envoyer les combattants en formation à l’armée pour défendre le pays. Ce n’était pas un appel au soulèvement comme on prétend le dire », a-t-il déclaré.
Par la même occasion, Augustin Kabuya a accusé le président de l’Association africaine de défense des droits de l’homme (ASADHO) Jean-Claude Katende, qui avait publié ladite vidéo, d’être manipulé par Moïse Katumbi. Il a aussi pointé du doigt les proches de l’ancien gouverneur de l’ex-. Katanga d’avoir contribué à la déformation de son message.
« Tout ça, c’est monsieur Jean-Claude Katende, un Katumbiste… ; Les proches de Moïse Katumbi aussi. Ils ont dit que Kabuya va donner les armes aux combattants », a-t-il lancé.
Il faut rappeler qu’après la publication de cette vidéo, la structure Dynamique impunité zéro (DIZ) a porté une plainte contre le secrétaire général de l’UDPS au parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Matete, le lundi dernier, pour « appel à la rébellion ».
Fabrice Lukamba

About Post Author

liberteplus

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.