Tobie Kayumbi répond à Joseph Lokudi: « l’UDPS va se consolider avec ou sans vous! » ( Tribune)

1 0
Read Time:3 Minute, 6 Second

C’est en réaction au communiqué de presse rendu public ce 17 septembre par Me. Joseph Lokudi, représentant autoproclamé de la commission de discipline de l’UDPS, que Tobie Kayumbi, cadre de ce parti a délié sa langue pour éclairer la lanterne de l’opinion sur les allégations contenues dans ce document dont la mission, selon lui, a pour objectif de désorienter l’opinion publique.

Cher LIBERTÉ PLUS, dit-il, dans une tribune envoyée exclusivement à liberteplus.net, je suis parfaitement heureux d’aborder ce sujet qui touche notre parti pour le moment. J’entends les gens dirent ici et là que notre Secrétaire Général, monsieur Augustin Kabuya, fait l’objet d’un combat sans merci de la part des ennemis internes du parti.

He ben, je commence mon propos par demander aux fédéraux, sectionnaires, cellulaires et sous- cellulaires de déconsidérer les orientations diaboliques de Me. Joseph Lokudi et de lui réserver une réponse très ferme à chaque fois qu’il rebondira.

Aujourd’hui, je suis étonné de voir que Me. Joseph Lokudi parle des Présidents fédéraux légaux. Parle-t-il de ceux laissés par le Docteur Étienne Tshisekedi depuis 2013 ou de ceux qui sont en place? Il s’agit d’une confusion totale puisqu’il n’y a pas longtemps ce monsieur et son groupe réclamaient la tabula raza de toutes les décisions portant nomination des comités fédéraux après l’exclusion de monsieur Jean-Marc Kabund du parti. Mais notre Secrétaire Général, monsieur Augustin Kabuya, avait jugé suicidaire une telle démarche qui pouvait ouvrir la voie à la déstabilisation du parti.

Concernant les travaux de Kisantu, il convient de signaler ici qu’en marge des scrutins de 2023, l’UDPS a organisé du 08 au 10 juillet de cette année un atelier de réflexion réunissant les membres de l’exécutif, ceux de la ligue des jeunes et de la ligue des femmes, de la CDP et de la CEP. À l’issue de cette rencontre de haute portée politique, des recommandations pertinentes liées aux réformes des textes du parti et à la réorganisation de celui-ci conformément aux standards du pouvoir ont été prises. Il a été convenu qu’à défaut de la convocation d’un congrès, la CDP devrait traduire ces recommandations en résolutions en vue de sa légalisation. C’est le processus qui est en cours.

Malheureusement, au même moment, les vieux démons de la distraction se sont réveillés encore ayant en toile de fond des menaces contre la hiérarchie du parti.

Nous disons vraiment niet! En même temps que nous saluons les récentes mises en place effectuées dans les comités fédéraux de l’extérieur, nous encourageons aussi les autorités de notre parti d’accélérer le mécanisme de réaménagement des comités fédéraux suivant la nouvelle configuration de 145 fédérations conformément à l’évolution de la législation administrative nationale dans le pays.

Je demande donc au groupe de Me. Joseph Lokudi qui constitue au jour d’aujourd’hui une poche de résistance de revenir à la raison dès lors qu’il est encore temps. Car, l’UDPS va se consolider avec ou sans eux. Ils doivent se rappeler que l’UDPS a cessé d’être un parti d’opposition depuis janvier 2019. À ce titre, ses textes vieux de 40 ans doivent être adaptés.

Avant de clore ma tribune, je profite de cette occasion pour rendre hommage à ces hommes et femmes, des vaillants combattants, qui ont rendu l’âme sous le coup de la dictature le 19 et 20 septembre 2016 pour la démocratie. Pour la même circonstance, j’invite les combattants de l’UDPS de toutes les fédérations du parti à travers le pays à prendre part, suivant les recommandations du SG Augustin Kabuya, à des cultes d’action de grâce qui seront organisées dans les différentes paroisses à l’occasion de la commémoration de ces journées.

Je dis et je vous remercie.

Tobie Kayumbi, cadre de l’UDPS.

LIBERTÉ PLUS

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.