A.N: Affaire Destitution de Kabund : L’UDPS met en place deux démarches parallèles; c’est de la haute politique, estiment les observateurs avertis

0 0
Read Time:2 Minute, 2 Second

Très tard dans la soirée du mardi 09 Juin, le Secrétaire Général de l’UDPS/Tshisekedi a fait une mise au point pertinente à travers une publication envoyée à LIBERTÉ PLUS dont l’intégralité vous ai proposée ci-dessous.
«Voici une mise au point du SG de l’UDPS sur la polémique autour du Dépôt de la Candidature de l’honorable Patricia Nseya et la Requête de l’honorable Jean-Marc KABUND-A-KABUND
Le Secrétaire Général du Parti PRÉSIDENTIEL, Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS en sigle, Augustin KABUYA TSHILUMBA : « Il n’y a aucune contradiction entre la démarche du Président a.i du Parti, Jean Marc KABUND-A-KABUND, celle de saisir la justice congolaise, plus spécialement le Conseil d’État, et l’initiative du dépôt de la candidature de l’honorable Patricia Nseya au Poste du Premier Vice-président le lundi 08 Juin. Les deux démarches émanent du Parti.
Vous vous rappelerez que le point 5 de la Déclaration politique de l’UDPS que moi-même j’ai signée en date du 28 Mai dernier autorisait à l’honorable Jean-Marc KABUND de pouvoir saisir la justice pour rentrer dans ses droits. Donc, son acte juridique est totalement conforme avec la Déclaration politique du Parti susmentionnée.
Que les uns et les autres se tranquillisent, au lieu de créer une confusion stérile dans les têtes des gens», fin de citation.
De l’analyse des observateurs avertis, le Secrétaire Général de l’UDPS a pris en compte les observations du vieux sage, le Haut représentant du Chef de l’État, Mr. Kitenge Yezu l’ayant poliment demandé de retirer le point 3 de sa Déclaration politique du 28 mai dernier réfutant ainsi l’option de déposer la candidature d’un autre Député national au poste de Premier vice-président président de l’Assemblée nationale demeuré, du reste, vacant depuis la destitution de l’honorable Jean-Marc KABUND le Samedi 23 mai.
Aujourd’hui, LIBERTÉ PLUS qui l’avait fortement critiqué à ce temps-là peut se rendre compte qu’elle s’est joliment trompé de cible. Car, le fait que le Parti ait pris cette initiative de ramener son candidat à la succession d’un fils maison, automatiquement le spectacle désolant avec des proliférations des candidatures du côté UDPS a été complètement évité.
Reste maintenant à savoir laquelle de ces deux démarches aboutira à un succès. Cependant, quelqu’en soit l’issue du dépôt de candidature ou de la requête, c’est l’UDPS qui gagnera et conservera son poste du Premier Vice-président de la chambre basse du Parlement.
Dossier à suivre..

About Post Author

liberteplus

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

One thought on “A.N: Affaire Destitution de Kabund : L’UDPS met en place deux démarches parallèles; c’est de la haute politique, estiment les observateurs avertis

  1. C’est ce que vous croyez. Si cette démarche aboutit il y aura encore plus de division, car on se retrouvera devant une sitiation où on aura 2 personnes du mm parti à se disputer le mm poste, ce qui créera deux blocs, les kambundistes et les seyaïstes, voilà une autre occasion créée par lui-mm Fatshi pour diviser davantage le parti.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.