RDC: Mama Jambo demande au PM Ilukamba d’avoir du respect envers le Président Félix Tshisekedi et condamne la sortie médiatique du Général John Numbi

0 0
Read Time:1 Minute, 53 Second

Depuis sa résidence au Canada, la congolaise Maisa Mpembe alias Maman Jambo a exprimé sa désapprobation dans un entretien à LIBERTÉ PLUS après la publication d’un Communiqué du Premier ministre Sylvestre Ilunga critiquant le remaniement au sein de l’armée et les mises en place dans l’appareil judiciaire effectués par le Président de la République.
Maman Jambo considère l’attitude du Premier ministre comme un acte de barbarie, car, il aurait dû le faire en catimini sans faire autant des bruits, d’autant plus que le Chef de l’État à qui il a tenu des paroles peu courtoises en public par personne interposée n’est pas son ami, il est le garant de la nation, a-t-elle ajouté.
De ce fait, elle invite le Premier ministre d’avoir un minimum de respect envers celui dont la constitution confère les charges du Commandant suprême de l’armée et de la Police et de magistrat suprême.
Par ailleurs, la patronne du site internet Jambochannels et fille d’un Officier militaire congolais a fermement condamné la sortie médiatique du Général John Numbi qui semble rejeter sa mise à l’écart par le Président de la République en faisant croire a qui veut l’entendre que le Président Fatshi a été induit en erreur.
« Un militaire ne parle pas au Président de la République à travers les médias. Dans l’armée, la discipline est la mère. La sortie médiatique de John Numbi est une situation exceptionnelle qui appelle à des mesures exceptionnelles de la part de sa hiérarchie, a fait savoir Maman Jambo qui veut aussi savoir pourquoi John Numbi utilise toujours des relents régionalistes dans ses dires et lie sa mise à l’écart avec la mort de Delphin Kahimbi.
Répondant aux élucubrations du FCC qui parle de la dictature dans les récentes ordonnances du Chef de l’État et menace le Président de la République, Maman Jambo demande à Joseph Kabila de rappeler ses troupes à l’ordre parce que, enchaîne-t-elle, les circonstances actuelles sont bien loin de celles de 1960. S’ils [FCC ndlr) s’entêtent et continuent de mettre le bâton dans la roue contre le Président Félix Tshisekedi, je vous jure la tempête tant annoncée viendra un peu plus vite que prévu, car, il est dit que devant l’ouragan, mûre ou pas, un fruit tombe, a-t-elle tranché.
HMT

About Post Author

liberteplus

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *