Kasaï-oriental : l’IGF démantèle « 2 comptes bancaires non déclarés ouverts au nom de la province »

0 0
Read Time:2 Minute, 7 Second

C’est un joli coup de filet que vient de réaliser l’équipe des inspecteurs de l’Inspection Général de Finances ( IGF) dans la province du Kasaï- oriental.

En effet, dans un communiqué de presse rendu public ce vendredi, 5 mai dont une copie est parvenue à la rédaction de Liberté-Plus, l’IGF informe l’opinion nationale de la découverte de deux ( 2) comptes bancaires non déclarés ouverts au nom de la province.

Dans son communiqué, cette institution de contrôle indique que de ces comptes ont enregistré des dépenses de plusieurs millions de Francs congolais effectués en dehors de tout plan de décaissement.

 » (…) Des transferts en provenance du Pouvoir Central y ont été logés, soit un montant de CDF 1.000.000.000 dans le compte de SOLIDARITE KASAI ORIENTAL, en décembre 2022, et un montant de CDF 200.000.000 dans le compte AGRIPEL, en avril 2023. De ces deux comptes, des dépenses d’un total de CDF 360.351.807 ont été effectués, en dehors de tout plan de décaissement et sans demande de régulation introduite par les autorités provinciales. Celles-ci sont donc installés dans une posture visant à contourner les mesures d’encadrement mises en place », alerte l’IGF dans son communiqué.

Pour cette institution dirigée de main de maître par le Chef de service Jules Alingete, sous la vision du chef de l’État Félix-Tshisekedi Tshilombo, cette pratique n’est autre qu’une fraude organisée et mise en place en toute conscience par le Gouvernement provincial. Car, poursuit-elle, si les dépenses effectuées à partir de ces deux comptes sont celles pour lesquelles le pouvoir central a transféré les fond y logés, il y a, d’après la note de l’IGF, aucune raison qui justifierait que la province tienne à exécuter ces dépenses en dehors des mécanismes d’encadrement mis en place.  » L’examen des ces dépenses camouflées est par conséquent en cours et les responsabilités, en cas d’actes infractionnels, seront établies. », prévient l’IGF.

Il sied de souligner que cette opération de l’IGF s’inscrit dans le cadre d’assistance en faveur des autorités provinciales, à intégrer les bonnes pratiques en matière de gouvernance, principalement la programmation des dépenses et le respect des règles de la justification de celles-ci, instaurées par l’Inspection Générale des Finances depuis l’exercice 2021, en dilligeantant des missions d’encadrement en cours auprès des certaines provinces entre autres le Kongo-Central, le Kasaï oriental, etc.

Dans le cadre de cette assistance, il était attendu aux autorités provinciales, de programmer des dépenses à exécuter et d’en soumettre les pièces justificatives à l’équipe des inspecteurs de finances.

Murphy Fika/ Liberté-Plus

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *