RDC : Les FARDC et la MONUSCO font bloc à travers l’opération « Springbok »pour défendre Goma contre les M23

0 0
Read Time:1 Minute, 25 Second

Les FARDC et les casques bleus de la Monusco ont lancé ce vendredi, 03 novembre, l’opération « Springbok », pour sécuriser la ville de Goma, Chef lieu du Nord-Kivu et la cité de Sake.

Ce bloc entre l’armée loyaliste congolaise et la mission de paix de l’ONU fait suite à l’avancée des rebelles du M23 soutenus par l’armée rwandaise (RDF), qui se dirigent vers la ville volcanique, après qu’ils aient repris le contrôle de la cité frontalière de Bunagana, à quelques kilomètres de Goma et d’autres localités.

Pour le Commandant de la Monusco, Octavo Rodriguez de Miranda, l’opération « Spring bok » vise à repousser les rebelles du M23 et de la RDF et à sécuriser la région. Elle implique des troupes des FARDC et de la MONUSCO, ainsi que des forces spéciales de la République du Congo.

« Les rebelles du M23 sont forts plus qu’en 2013, mais la Monusco et les FARDC sont plus forts qu’eux et nous allons les défaire », a-t-il prédit.

 » Nous sommes déterminés à sécuriser la ville de Goma et la cité de Sake. Nous allons faire tout notre possible pour protéger les civils », a, pour sa part, rassuré le Porte-parole du gouverneur militaire, chef des opérations FARDC au Nord-Kivu, le Lieutenant-colonel Guillaume Ndjike.

Notons que ladite opération reçoit le soutien de la Communauté Internationale. Les États-Unis, la France et la Belgique ont annoncé qu’ils fourniraient un soutien militaire et financier à l’opération.

« Nous sommes aux côtés de la RDC et de la MONUSCO dans leur lutte contre les rebelles du M23. Nous allons fournir le soutien nécessaire pour assurer la sécurité de la population civile « , a soutenu le Secrétaire d’État Américain Antony Blinken.

Liberté PLUS

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *