RDC:  » Le Président Félix-Antoine Tshisekedi détient le secret du canevas de son père, le Dr. Étienne TSHISEKEDI » ( Chronique de Pistis BONONGO Tokole, DG de la SOKIMO)

0 0
Read Time:3 Minute, 26 Second

7ans après sa mort, le peuple congolais n’est pas prêt d’oublier les œuvres écrites en lettres d’or d’Étienne Tshisekedi wa Mulumba, d’heureuse mémoire. Parmi elles, Félix-Antoine TSHISEKEDI Tshilombo. Comme qui dirait :  » le roi est mort, vive le roi ».

En effet, lorsque les voix se sont accordées pour offrir à Félix-Antoine Tshisekedi les rênes de l’UDPS en succession à son père, nul n’imaginait que c’était le go pour un long et fructueux voyage. Le succès attaché à la personne même de Félix avait sonné le glas. Aussitôt élu à la tête du parti, il va quelques mois seulement après assumer les plus hautes fonctions de l’État comme Président de la République.

D’aucuns ont parlé de Josué que Moïse nous a laissé afin de parachever la mission lui confiée par l’Éternel Dieu pour débarrasser la RDC des antivaleurs. Il y a lieu de reconnaître que le sphinx de limete avait posé les bases d’une redistribution équitable des richesses de la République Démocratique du Congo, en mettant en place un état de droit où chaque congolais devait trouver sa part en exerçant librement le choix de ses dirigeants.

Aujourd’hui, l’homme congolais sait à quoi s’en tenir quand il s’agit de donner des pistes pour son développement à ceux qui doivent assumer les charges de la conduite des affaires de l’État. C’est pourquoi, ils ont donné un quitus un second mandat, à Félix-Antoine TSHISEKEDI pour consolider les acquis, car, affirment-ils, il détient le secret du canevas de son père.

À son premier mandat, il a tracé les grandes lignes de développement à travers le PDL 145T sur 3 pistes: l’éducation, la santé et l’administration. Des écoles construites dans des coins les plus reculés de la République avec comme objectif d’offrir à tout citoyen une formation de base, gratuite, en vue d’assurer l’avenir de demain ; installer partout des centres de santé afin d’accorder le minimum de bien-être à l’homme congolais et enfin, à travers une administration forte, instaurer un développement à la base, en identifiant les personnes et leurs problèmes et d’apporter des solutions appropriées à chaque territoire.

Dans son second mandat, le Chef de l’État Félix Antoine TSHISEKEDI va orienter son action vers des axes globalisants, notamment:

1) le désenclavement de toutes nos provinces grâce au boni minier de la sicomines. Ici, il ne va pas s’agir des routes simplement, mais aussi du chemin de fer qui va entrer en dance. Les propos de Stanley résonnent encore très fort aujourd’hui quand il affirmait en son temps :  »sans chemin de fer, le Congo ne vaut pas un penny ».

2) L’agriculture : tous les pays devenus grands aujourd’hui, en commençant par les Etats Unis jusqu’en Chine ont premièrement développé l’agriculture. La base de la nourriture mondiale étant constituée du padi, du manioc et du maïs, et grâce à ses 80 millions de terres arables, la RDC sera en mesure de réaliser sa vocation de nourrir 2 milliards d’êtres humains et d’orienter ses ressources en devises dans la technologie et la recherche longtemps reléguées par les régimes antérieures. Cet objectif est possible dans 3ans grâce à la volonté manifeste de Félix Antoine TSHISEKEDI qui doit s’entourer des hommes honnêtes, mais surtout travailleurs, engagés et engageants dans ce domaine.

3) La pêche et l’élevage : ces deux axes sont inséparables. Le poisson, la volaille et la viande consomment à eux seuls plus de 10% des ressources en devises. Dans sa politique, Félix Antoine TSHISEKEDI tient à bouger les lignes. Il faut d’ici 2ans réduire de moitié l’importation de ces denrées alimentaires. 3 bateaux sont en route et pourront être opérationnels d’ici juin. Hormis la mer, il est prévu également des bateaux de pêche sur le fleuve Congo. Comment ne pas espérer résorber rapidement les besoins immenses en poissons dans notre pays ?

  • L’élevage ne peut-être laissé entre des mains inexpertes. Il faut des gens qui l’exercent, des professionnels. Tandis qu’il soit exigé au politique qui serait placé au sommet de ce département d’être un homme du terrain.
    Le succès du second mandat de Félix Antoine TSHISEKEDI dépendra en majeure partie des exécutants triés à la loupe.

Sé/Pistis BONONGO Tokole
LIBERTÉ PLUS

Happy
Happy
100 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *