Fonction publique : la semaine de travail réduite à 5 jours dès juillet 2024

1 0
Read Time:1 Minute, 42 Second

À partir du 1er juillet 2024, la République Démocratique du Congo adoptera une nouvelle réforme du travail dans le secteur public, réduisant la semaine de travail de six à cinq jours. Cette information a été confirmée par un communiqué émanant du Directeur de cabinet du Ministre de la Fonction publique, Modernisation de l’administration et Innovation du service public.

L’objectif principal de cette réforme est d’améliorer la qualité du service public en réajustant les horaires de travail des fonctionnaires congolais. Désormais, les heures de travail s’étendront du lundi au vendredi, de 8h00 à 17h00, avec une pause déjeuner d’une heure de 12h00 à 13h00. Cette nouvelle organisation remplace l’ancien horaire qui était de 7h30 à 15h00 du lundi au vendredi, et de 7h00 à 12h00 le samedi.

Cette décision a été entérinée lors de la cent-douzième réunion du Conseil des Ministres, tenue le 16 septembre 2023. Le Décret n°24/09 du 17 février 2024, portant sur la réglementation disciplinaire et fonctionnelle des services publics de l’État, introduit des changements significatifs. En plus de modifier la semaine de travail, le décret stipule que le samedi devient un jour non ouvrable, à l’exception de certains services spécifiques.

Cette modification vise à offrir aux agents publics la possibilité de se consacrer à des activités agro-pastorales, en soutenant ainsi les efforts de diversification économique. De plus, elle entend favoriser un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie familiale.

Le Vice-Premier Ministre et Ministre de la Fonction publique a précisé que ces nouveaux horaires seront mis en œuvre à partir du 1er juillet 2024. Cette période de transition permettra aux administrations publiques de s’adapter à ces changements et de diffuser l’information de manière efficace à tous les agents et usagers à travers le pays.

Des mesures d’adaptation spécifiques aux réalités et particularités locales sont actuellement à l’étude et seront communiquées prochainement, afin de garantir la continuité et l’efficacité des services publics dans l’ensemble du territoire.

Aaron Kikadi/LibertéPlus

Happy
Happy
33 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
33 %
Surprise
Surprise
33 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *