Construction du mur entre la RDC et ses voisins: Leila Zerrougui parle d’une solution qui ne réglera pas le problème d’insécurité à l’Est du pays

0 0
Read Time:1 Minute, 17 Second

La Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU en Rdc se dit étonnée d’entendre d’aucuns suggérer l’érection d’une longue muraille au niveau des frontières entre la République démocratique du Congo et ses voisins, notamment le Rwanda, l’Ouganda et le Burundi, afin d’en finir avec la situation d’insécurité dans la partie Est de Congo-Kinshasa.
Leila Zerrougui doute que cela règle tous les problèmes d’insécurité auxquels la RDC fait face.
« Et vous croyez qu’un mur va régler les problèmes ? », s’est-elle interrogée, en répondant à une question des professionnels des médias, au cours de la conférence de presse des Nations Unies ce mercredi 15 janvier.
« Les gens vont l’escalader si à côté, il n’y a pas de la sécurité, il n’y a pas de justice (…). Donc le mur ne va pas empêcher les choses », a ajouté la patronne de la Monusco.
En outre, selon Leila Zerrougui, la façon de faire serait de nature à ne pas permettre la construction d’une Afrique unie, comme le souhaiterait la Communauté internationale.
« Nous voulons construire une Afrique sans frontière, nous voulons un visa Schengen pour l’Afrique, nous voulons enlever les frontières. On veut être ensemble. On veut avoir des économies tellement connectées que s’il se passe quelque chose chez vous ça m’affecte donc on protège. Nous voulons construire des routes qui vont d’Alger jusqu’à Cape Town », s’est-elle exprimée.
En effet, l’idée de construire le mur au niveau des frontières congolaises traduit donc la crainte de certaines personnalités publiques congolaises face aux activités des groupes armés à l’allure de balkaniser la RDC.
Fabrice Lukamba

About Post Author

liberteplus

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *