Augustin Kabuya répond à Bin Karubi Kikaya :« Dans la vie, il faut savoir comment lire les signes du temps (…)»

0 0
Read Time:4 Minute, 19 Second

«Udps contre Udps, Udps contre Unc, Cach contre FCC, Conseil d’État contre Parlement, policiers contre députés : 2023, épitaphe pour un régime qui ne respecte pas les alliances et qui navigue à vue. Confusion totale, pourra-t-on lire sur la pierre tombale. L’urne sera impitoyable», avait tweeté Kikaya Bin Karubi le week-end dernier.
À son tour, le Secrétaire Général de l’UDPS, Augustin KABUYA, vient de qualifier de vaste blague, à travers sa réplique sur LIBERTÉ PLUS ce mardi 16 juin , les propos du Conseiller Diplomatique honoraire de l’ex Président Joseph KABILA contre son Parti politique, l’UDPS, et le Chef de l’État, son Excellence Félix TSHISEKEDI.
« Une vaste blague, martèle le n°2 du Parti Présidentiel, qui s’apparente à un jeu des gamins qui, assis sur le sable, observent un avion passer en l’air. Puis, l’un d’eux déclare à son ami que l’avion qui survolait au dessus de leurs têtes lui appartient. Faux, rétorque l’autre qui affirme, lui aussi, que cet avion est à lui. Faute de trouver un compromis, la bagarre éclate entre les deux, alors que l’avion avait déjà disparu de leur vue ».
« Voilà, conclue-t-il, à quoi ressemble le raisonnement bidon de Bin Karubi Kikaya qui pense qu’en faisant des déclarations irresponsables de ce genre, la population qu’ils ont maltraitée pendant 18 ans pourrait automatiquement effacer les blessures accumulées et oublier le calvaire vécu durant leur régime de répression décriée par le monde entier. En tout cas, je ne pense pas un seul instant! »
Le Secrétaire Général de l’UDPS demande, cependant, à Bin Karubi Kikaya de se référer toujours à sa hiérarchie à qui il rend un mauvais service en se servant de ses écrits pour vilipender l’UDPS et le Président de la République.
Ci-dessous, la réponse de Augustin Kabuya aux élucubrations de ce proche collaborateur de Joseph Kabila.
«Ce monsieur doit comprendre une fois pour toute que s’ils n’ont pas vecus les affres de leurs turpitudes comme les moubutistes à l’entrée de l’AFDL le 17 mai, après 32 ans de règne sans partage, c’est grâce à l’UDPS et le Président de la République, Son Excellence Félix-Antoine TSHISEKEDI, dont il s’amuse à vilipender sur la toile sans raison ou, parce qu’il n’arrive pas à vivre comme un petit prince au détriment de la population pauperisée.
Bin Karubi Kikaya connaît très bien ce qu’a été la position de notre peuple vis-à-vis de leur régime de triste mémoire. Il est conscient qu’à chaque fois quand il écrit des bêtises contre le Chef de l’État pour plaire à son Chef, il dresse lui-même toute la nation contre son propre camp. Je l’invite à vérifier, même auprès de sa hiérarchie, ou avec un micro baladeur, il se rendra compte que c’est ça la vérité.
Est-ce qu’il peut me dire là où le Chef de l’État a déjà signé une seule ordonnance sans inclure les membres du FCC ou de l’UNC pour affirmer que le Chef de l’État et son Parti ne respectent pas leurs engagements ?
Pour son information, il n’y a aucun problème de l’UDPS contre l’UDPS. Il est sans ignorer que même au temps du Maréchal Mobutu, il y avait des agitateurs au sein du Parti qui avaient mission de détruire le parti de l’intérieur. C’est exactement la même réalité que nous connaissons présentement. Mais elle sera maîtrisée cette fois-ci sans problème .
Il dit que nous ne respectons pas nos engagements. Pour lui, respecter les engagements équivaut-il à garder notre population dans la souffrance comme ils l’ont fait pendant plusieurs années ? Est-ce qu’il peut confirmer que dans les récentes nominations dans les entreprises publiques, il y a eu uniquement les membres de l’UDPS et que ceux de la coalition ne se sont pas retrouvés ? N’a-t-il pas vu comment l’opinion nationale est mécontente de la présence de certains de leurs à la tête de quelques unes de ces entreprises ? Cela constitue un message fort qui devait le pousser à réfléchir. Aujourd’hui encore, nous subissons les conséquences de leur gestion calamiteuse à cause de la bonne foi du Chef de l’État.
Ce monsieur pense, malheureusement, que l’UDPS va mourir en 2023. C’est une illusion. Car, ils seront surpris à chaque instant. Ne remarque-t-il pas que toutes leurs messes noires pour nuire au Chef de l’État se retournent quasiment contre eux?
Assurément, en 2023, nous aurons un très bon message à apporter peuple et qui sera accepté à l’unanimité.
« Cher monsieur, il a été prouvé que sans tricherie vous n’allez pas survivre. Aujourd’hui plus que hier, vous êtes en conflit avec tout le monde à cause vos intérêts égoïstes. Regardez comment vous vous battez pour avoir le contrôle de la CENI en vue de fabriquer, comme d’habitude, une fameuse Majorité parlementaire demain. D’où, je vous prie d’avoir du respect envers le Chef de l’État et l’UDPS ».
« Dans la vie, lui conseille le SG de l’UDPS, il faut savoir comment lire les signes du temps. Félicitations à notre peuple qui comprend mieux que quiconque la vision du Chef de l’État et votre mauvaise foi.
Notre vision c’est le peuple d’abord, et rien d’autre »! Fin de citation.
Propos recueillis à Kinshasa par LIBERTÉ PLUS

About Post Author

liberteplus

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *