Kasaï Central: Lutte contre l’insécurité alimentaire, l’ONG RIDI apporte sa part dans la lutte avec 5 tonnes de manioc

0 0
Read Time:1 Minute, 19 Second

Le Réseau d’Investissement pour le Développement Intégral(RIDI) en partenariat avec l’Association paysanne Kashipa Malanda, dans la Commune de Nganza, ont produit environs 5 tonnes de manioc sur un champ de cinq hectares dans le cadre de lutte contre la faim qui frappé la grande partie de la population du Kasaï Central. Ce projet a été réalisé avec le fonds propres de RIDI.
Cette Organisation de la Société Civile s’est résolument engagée à faire de l’agriculture durable une priorité des priorités, celle-ci étant considérée comme un facteur essentiel de croissance économique.
Comme on le sait, le manioc est la principale culture vivrière de la RDC qui contribue efficacement à la réduction de la pauvreté ainsi que de l’insécurité alimentaire.
Monsieur Donatien NDUMBI wa KALOMBO, Responsable de RIDI, est satisfait des succès réalisés par sa structure dans le cadre de ce projet.
Notre penchant vers l’agriculture, ajoute -t-il, s’inscrit ipso facto dans le Programme du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui vise entre autres à vaincre la pauvreté.
Le PCA RIDI profité de l’opportunité pour lancer un appel à tout celui qui voulant s’approvisionner en cette denrée alimentaire de passer au bureau RIDI, situé au n°50 de l’avenue Lac Fwa, Commune de Kananga, Ville de Kananga, pour avoir des renseignements y afférents. Et surtout les organismes internationaux en quête de la farine de manioc, seront les bienvenus.
Cette ONG dispose également des boutures de manioc saines. Cependant,les agriculteurs intéressés peuvent passer au bureau de cette organisation pour des renseignements nécessaires ad hoc.
Jean Claude Ngalamulume wa Bakamubia, depuis Kananga.

About Post Author

liberteplus

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *