Remise des 150 maisons aux travailleurs de l’OCC: Jean-Marc Kabund salue un leadership clairvoyant et l’auto-prise en charge des employés

0 0
Read Time:3 Minute, 23 Second

Autrefois une savane, sans routes, sans lignes électriques ni un point d’eau, les 180 hectares de l’Office Congolais de Contrôle ( OCC), acquis depuis 10 ans aux abords du village Mbenzale à N’sele, présente en ce jour l’image d’une cité moderne bâtie aux normes urbanistiques sous le label de « Cité moderne CVC-Kanda».

L’inauguration de cet espace où sont érigés 150 belles maisons composées, chacune, de 5 chambres+salon pour les travailleurs souscripteurs à ce projet, a eu lieu le Samedi, 31 Octobre, sous la présidence de l’honorable Jean-Marc Kabund, représentant personnel du Chef de l’État à cette cérémonie.

« Je n’avais pas prévu un discours protocolaire, mais à mon arrivé sur le site, l’oeuvre grandiose que j’ai trouvée surplace m’a contraint de parler», a affirmé le Premier vice-président de l’Assemblée nationale et Président intérimaire de l’UDPS.

«Cette oeuvre gigantesque, matérialisée grâce aux efforts du banc syndical de l’OCC ( Corps des Volontaires de la Confédération syndicales du Congo, CVC), est une grande victoire pour nous. Car, a-t-il soutenu, je chapeaute un parti socialiste ( UDPS). Et, pour rappel, le socialisme est né de la revendication des travailleurs ».
Accompagné du Secrétaire Général Augustin Kabuya et plusieurs autres cadre du parti présidentiel, le numéro 1 de l’UDPS a invité d’autres entreprises publiques et ceux qui soutiennent la vision du Chef de l’État à se démarquer par des réalisations en lieu et place des simples rhétoriques.
« En arrivant sur ce site, poursuit Jean-Marc Kabund, j’ai retenu deux choses. Premièrement, c’est l’auto-prise en charge des employés. Car, ce projet ne pouvait prendre corps si les travailleurs de l’OCC n’avaient pas pris l’engagement de contribuer afin de le rendre effectif aujourd’hui.

Deuxièmement, sans un leadership éclairé, il est impossible qu’on puisse matérialiser un projet comme celui-ci». Car, a renchéri le« 520 gigas» de l’UDPS, si tous les services et établissements publics de la RDC pouvaient réfléchir sur des projets comme celui-ci, on aurait un pays qui se construirait par la volonté de son peuple.
Présent à cet événement, le ministre du commerce extérieur, Jean-Lucien Busa a, pour la circonstance, félicité et encouragé deux personnes qu’il a qualifiées d’«ouvriers majeurs» de cette œuvre. Il s’agit de monsieur Fortunat Ndambu, président du Comité exécutif du CVC et de monsieur Gaby Lubiba Mampuya, Directeur Général de l’OCC.
« Le Premier, révèle-t-il, pour avoir eu la vision de cette cité et lancé les travaux il y a près dix ans. Avoir une vision, l’opérationnaliser et la mettre au service du peuple est une exception; il s’agit là d’un acte héroïque, a relevé le ministre.
Le second pour avoir pesé jusqu’à l’aboutissement et l’achèvement de cet ouvrage.

Et de poursuivre : « la remise de ces 150 belles maisons qui se fait aujourd’hui concrétise la prouesse d’atteindre tous les cinq cibles majeurs des ODD, à savoir : Objectifs de développement durable ou les cinq P qui sont :Peuple, Prospérité, Planète, Pain et Partenariat.
Comment ne pas s’en jouir?, s’est-il interrogé avec gaieté.

Après l’étape des discours, l’honorable Jean-Marc Kabund a procédé à la coupure du ruban symbolique pour ouvrir l’accès à ces habitations et a remis symboliquement quelques clés aux heureux bénéficiaires ayant manifesté une joie immense après une patience de 10 années.
Ensuite, le Président de l’UDPS a visité surplace les laboratoires de préparation des matériaux de construction, tel que les briques. Tous ces endroits sont tenus par une main d’oeuvre uniquement congolaise et qualifiée.
Monsieur Fortunat Ndambu a, dans son mot de circonstance mis en exergue « … la contribution de notre mutuelle syndicale à la formation professionnelle de la jeunesse congolaise dans ce chantier, à la résorption tant soit peu du chômage, à la mobilisation des recettes fiscales par le paiement de l’impôt de ces jeunes travailleurs que nous utilisons et à qui nous adressons un vif remerciement pour les sacrifices qu’ils consentent en vue de la réalisation de ces projets ».
Que vive la RDC, que vive l’UDPS, que vive l’OCC, que vive la CSC, que vive la CVC, nous vous remercions, a-t-il conclu.
Hervé Mulumba, liberteplus.net

About Post Author

liberteplus

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *