RDC: Yan le noir Sadisa de l’UDPS juge enfantin le tweet du Prof Devos en rapport avec la visite de Paul Kagame à Kinshasa

0 0
Read Time:2 Minute, 44 Second

« Transfert de dépendance. Le parrain, mentor et Coach entraîne son disciple sur son propre sol. Mafa Aigle: c’est Kagame qui commande via son homme derrière. Il faut libérer notre pays», fin de citation.
Ce commentaire du Professeur Devos Kitoko, Secrétaire Général de l’Ecide de Martin Fayulu sur l’une des photos de Paul Kagame marchant devant de son homologue congolais Félix Tshisekedi sur le tapis rouge pour des honneurs militaires au Palais de la nation continue d’alimenter les débats. La dernière réaction enregistrée est celle du combattant de l’UDPS, Yan le noir Sadisa ayant accordé un entretien à ce sujet à votre média en ligne liberteplus.net.
« C’est avec un grand regret que j’ai eu à lire le tweet du Secrétaire Général de l’Ecide, Professeur DEVOS KITIKO, en rapport à la cérémonie officielle de l’acceuil du Président rwandais Paul Kagame au palais de la nation le jeudi, 25 Novembre 2021», affirme-t-il.
« Je me suis demandé, poursuit-il, si la haine et la mauvaise foi avaient vraiment le pouvoir d’étouffer l’intelligence d’une personne, professeur de surcroît, qui, naturellement, est appelé à transmettre la connaissance aux autres.
Raison pour laquelle, j’ai tenu à faire la présente mise au point dans votre médias pour éclairer la lanterne du congolais sur cette question et voici ce que je pense:
En effet, comme partout dans le monde, le protocole d’état a toujours ses principes surtout lorsqu’il faut organiser l’accueil d’un visiteur de marque chez soi (son homologue ou autre). Si vous l’avez bien observé, vous allez constater comme moi que tous les Chefs d’États reçus par le Président de la République Démocratique du Congo et Président en exercice de l’Union Africaine, Son Excellence Félix-Antoine TSHISEKEDI Tshilombo au pied du tapis rouge au palais de la nation, en marge du sommet des Chefs d’États sur la Masculinité Positive. Tous ont été traités de la même manière avec honneur conformément aux principes protocolaires, en les plaçant au devant lors de passage des troupes en revue.
Ceci n’est nullement la faiblesse ou moins encore le soi-disant transfert de la dépendance évoquée par Mr DEVOS, mais bien au contraire une attitude responsable traduisant en acte la considération vis-à-vis de son visiteur.
Cependant, cette façon de voir les choses du Secrétaire Général de l’Ecide témoigne pour la énième fois que ce groupe de gens ne peut pas diriger notre pays la RDC. Car, ils sont guidés par la haine en lieu et place de la sagesse. C’est un grand danger pour un État qui compte plus de 9 voisins comme le nôtre d’avoir des hommes politiques pareils qui visiblement veulent prendre le pouvoir pour régler des comptes à leurs adversaires.
J’aimerai que Mr DEVOS KITIKO puisse nous dire si le Président de la République de Zambie, Son Excellence Monsieur Hakainde Hichelema serait aussi parrain, mentor et Coach de FATSHI BÉTON, d’autant plus qu’il était aussi placé devant comme l’était le Président Kagame ???
Hier c’était Kabila qui dirigeait, aujourd’hui c’est Paul Kagame le parrain, et je crains fort qu’on nous dise demain: c’est Joe Biden qui dirige le Congo.
Apparemment cette opposition de LAMUKA n’a aucune vision sur l’administration et la diplomatie qui contribuent à l’avancement du pays et la promotion du peuple congolais, a tranché Yan le noir Sadisa.
LIBERTÉ PLUS

About Post Author

liberteplus

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.