Consultations de l’UDPS : Le Secrétaire Général Augustin Kabuya livre le top secret de la réussite totale de ces assises

0 0
Read Time:4 Minute, 13 Second

Les consultations menées récemment par la hiérarchie de l’UDPS dans le cadre de la répartition interne du quota réservé à l’UDPS pour les prochaines mises en place au sein des entreprises publiques ont été aussi une véritable aubaine pour ses autorités de tester pour une nouvelle fois leur capacité à restaurer l’unité et la concorde au sein du parti présidentiel en proie à ce jour aux tensions interminables autour de la gestion des ambitions et la légitimité des dirigeants.
Augustin Kabuya, Secrétaire Général de ce parti, qui était devant les combattants et la presse ce mercredi, 22 décembre, à la permanence de Limete, affirme avoir consulté toutes les souches de l’UDPS, y compris les familles biologiques des anciens dirigeants du parti ayant décédés ont été consultés. Dans ce lot, maman Marthe Kasalu, épouse de feu Docteur Étienne Tshisekedi, ancien président national de l’UDPS, a été aussi consultée.
«Si Valentin Mubake et Bruno Mavungu n’avaient pas créé leurs partis politiques, j’allais aussi les consulter», fait savoir le « Muana Bute du Chef de l’État» qui révèle que tout a été fait dans l’esprit de l’unité du parti.
Du 23 novembre jusqu’au mois de décembre, environ un mois d’affilée, le numéro 2 du parti au pouvoir a donc consulté tout au plus une trentaine des délégations, parfois lui-même prenait le courage de se déplacer aussi vers les gens qu’il avait aligné sur son agenda afin d’obtenir un consensus large autour des prochaines mises places et mettre un terme aux accusations sans fondement comme quoi les autorités de l’UDPS marchandent les postes politiques du parti sur base des avantages pécuniaires ou au profit de leurs proches.
Ci-dessous, les groupes consultés par le SG Augustin Kabuya.
I.Exécutif du parti. Leur quota a été réparti suivant les zones linguistiques ci-après :
A. Grand Bandundu et Kongo Central. Sur ce point, révèle-t-il, le Kongo Central a fait son travail convenablement tandis que le grand Bandundu n’a pas jusqu’ici trouvé un compromis. C’est ainsi qu’il a demandé à leur hiérarchie de trouver une solution face au nombre pléthore des candidats ;
B. Grand Équateur et ancienne province Orientale
C. Le grand Kivu comprenant le Maniema, l’Ituri, le Nord et le Sud-Kivu
D. Le Grand Kasaï comprenant le Kasaï, le Kasaï Oriental et le Kasaï Central. Eux n’ont pas encore trouvé un compromis jusqu’ici.
II. La Ligue des femmes : elles ont proposé plus des noms que prévu en nous mettant devant un fait accompli, dixit A. Kabuya. En d’autres termes, Ils nous ont donné un grand travail de sélection.
III. La ligue des jeunes a donné trois noms pour chaque poste pour que la hiérarchie fasse un choix.
IV. Les fédérations de Kinshasa. Difficile de consulter les cellules comme certains l’avaient demandé puisque seuls les présidents fédéraux connaissent très bien les cellules. C’est à eux que nous nous sommes confiés, a-t-il poursuivi en estimant qu’il était impossible de consulter toutes les cellules que compte l’UDPS. Il croit à la sincérité des présidents fédéraux qui, en même temps, pourront être aussi sanctionnés en cas d’un manquement dans le processus de désignation, a soutenu le secrétaire général de l’UDPS.
V. Fédérations de l’UDPS l’extérieur;
VI. Fédérations de l’intérieur. Sur ce point, il faut noter que nous avons tenu compte la proximité des entreprises publiques se trouvant dans la même circonscription que telle ou telle autre fédération. Par exemple, on ne peut pas parler de la mise en place au sein de la Gecamines qui trouvent dans le Katanga aux fédérations se trouvant par exemple à l’équateur, indique le patron de l’administration de l’UDPS.
VII. Égalité hommes et femmes
VIII. Les motocyclistes toute tendance confondue
IX. Les parlementaires debouts : eux nous ont donné plusieurs noms. Nous allons décider à leur place en choisissant seulement dans leur liste.
X. École du parti
XI. Force du progrès: plus d’un nom des détenteurs du diplôme de la licence pour qu’on fasse le choix pour le poste;
XII. Corps de l’élite scientifique : eux aussi, nous ont remis plus d’un nom.
XIII. Le groupe « le savoir élève une nation» : plus de noms au-delà de leur quota.
XIV. Mouvements associatifs : Ils ont donné plus de noms que prévu.
XV. Personnalités politiques du parti. Qui sont-ils ? Ceux qui ont dirigé le parti avant nous. Nous avons consulté les familles biologiques de ceux qui sont déjà décédés. Dans ce registre, la famille biologique de feu docteur Étienne Tshisekedi a été aussi consultée. Donc, ne soyez pas surpris lorsque vous apprenez demain ou après demain que maman Marthe avait proposé quelqu’un pour un poste de mandataire.
Jacquemain Shabani, Zacharie Kenda, la famille de feu Docteur Andrien Pongo, tout premier secrétaire général de l’UDPS, l’ancien secrétaire général Alexis Mutanda, etc. Tous ont été consultés. C’est ça la vraie unité du parti, a-t-il renchérit. La liste n’est pas exhaustive.
Dans nos prochaines éditions, nous allons revenir sur le voyage du Chef de l’État Félix Tshisekedi et les points d’actualité abordés également par le Secrétaire Général de l’UDPS au cours de la même matinée politique.
Hervé Mulumba, LIBERTÉ PLUS

About Post Author

liberteplus

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
100 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.