RDC: Nicolas KAZADI réitère son engagement de rendre le Ministère des Finances moderne, mobilisateur, et performant en 2022

0 0
Read Time:3 Minute, 13 Second

Au cours d’une grande cérémonie d’échange des vœux ce 31 janvier 2022, le Ministre des Finances Nicolas KAZADI a communié avec le capital humain de son administration et celui de son cabinet en présence du secrétaire général aux Finances pour un échange convivial sur de nouvelles stratégies à peaufiner pour l’année en cours.

Loin d’être une simple cérémonie protocolaire comme à l’accoutumée, Nicolas KAZADI a profité de cette occasion pour rappeler aux uns et autres, sa détermination à faire du Ministère des Finances, un ministère moderne, mobilisateur et performant.

En effet, pour l’argentier national, un ministère moderne suppose une administration dotée des ressources humaines qualifiées, des moyens techniques et matériels de pointe, d’un esprit d’équipe et d’une éthique exemplaire. Un ministère mobilisateur, veut dire celui qui mobilise des ressources nécessaires pour la mise en œuvre des politiques du gouvernement. Enfin, un ministère performant, est celui qui assure la stabilité macroéconomique et crée des conditions pour le financement et le développement de l’économie ainsi que l’amélioration des vies des populations.

Pour le ministre des finances, l’atteinte d’une telle vision implique à coup sûr, des engagements des parties prenantes, la mise en œuvre des réformes courageuses, ainsi que la promotion de l’éthique exemplaire dans le chef de tous.

C’est justement dans ce contexte précis que Nicolas KAZADI a initié la première « retraite stratégique 2022 du ministère des finances » qui visait, non seulement à faire un état des lieux des performances, et défis de l’année 2021, et définir les priorités stratégiques de 2022, mais aussi et davantage, à développer la cohésion ainsi que l’esprit d’équipe au sein de la Galaxie du Ministère des Finances.

Pour rappel, la retraite stratégique qui avait eu lieu le 15 janvier 2022 dans la ville de Moanda au Kongo Central était une première dans l’histoire du Ministère des Finances de la République Démocratique du Congo. Il s’agissait d’une opportunité historique et surtout novatrice qui a permis aux régies financières (DGI, DGDA, DGRAD,), à l’Administration, au Cabinet et aux Structures rattachées au Ministère des Finances, de faire un diagnostic approfondi des défis auxquels le Ministère fait face, et proposer des solutions idoines pour faire des progrès considérables.

En effet, ces travaux intenses de Moanda qui avaient réuni toutes les intelligences du Ministère des Finances étaient une occasion propice pour le Ministre Nicolas KAZADI de sensibiliser toute son équipe en ce qui concerne le changement des mentalités et la volonté de chacun à travailler désormais avec abnégation pour atteindre les résultats satisfaisants dans le sens d’accroître la mobilisation des recettes, améliorer la qualité de la dépense et promouvoir la transparence qui met un accent particulier sur la redevabilité afin de renforcer la confiance entre le Gouvernement de la République et le peuple congolais pour le développement pérenne.
 
 
Au demeurant, cette cérémonie d’échange des voeux organisée ce 31 janvier à Kinshasa pour cristalliser les acquis de Moanda était d’un apport considérable pour avoir permis à toutes les composantes du Ministère des Finances d’intérioriser les nouveaux paradigmes du ministre des finaces qui prônent l’excellence, la compétence, la performance, l’esprit de sacrifice, l’altruisme, et toutes les autres vertus devant conduire au développement intégral de son Ministère.

Pour plus de pragmatisme, Nicolas KAZADI met en exergue la cohésion, le respect mutuel, la libéralisation de la parole, la tolérance, ainsi que la délégation du pouvoir dans les relations interpersonnelles, qui sont des valeurs intrinsèques que tout le monde doit mettre en pratique pour un succès inéluctable.
 
En ce qui concerne les priorités pour l’année 2022, il y a lieu de souligner les engagements et le plan d’actions ci-après :
En matière de mobilisation des recettes publiques singulièrement :
–  l’accroissement des recettes par les Régies financières ;
–  l’augmentation du nombre de contribuables et comptes fiscaux ;

  • l’accélération des réformes et des actions préconisées.

Cellule de Communication du Ministère des Finances .

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *