08 Mars: Le Chef de l’État appelé à s’impliquer personnellement pour que Chantal Bashizi prenne ses fonctions de Directeur général du Cadastre minier auxquelles elle a été nommée depuis plus de 3 ans

0 0
Read Time:2 Minute, 11 Second

Alors qu’on célèbre à travers le monde et en République démocratique du Congo le mois dédié à la défense et la promotion des droits de la femme, des voix s’élèvent pour demander au président de la République de s’impliquer personnellement pour permettre à Chantal Lembo Bashizi de prendre ses fonctions de Directeur général du Cadastre minier auxquelles elle a été nommée depuis décembre 2018.

À en croire Mignonne Mbombo de l’organisation Femmes Solidaires « FESO », la journée internationale de la femme est une occasion propice pour rappeler aux pouvoirs publics, leurs engagements dans la promotion des droits de la femme.

« Au moment où nous célébrons cette journée, une femme est victime de l’injustice, tout simplement parce qu’elle est femme ». Et de poursuivre : « Il s’agit d’une discrimination basée sur le genre d’autant plus que ses collègues hommes qui avaient été nommés au même moment qu’elle ont pris leurs fonctions quelques jours après leur nomination.

Chantal BASHIZI, Directeur administratif du Cadastre minier et ancienne Vice-présidente de la commission chargée d’élaborer le nouveau code minier, nommée Directeur général du Cadastre minier (CAMI) depuis décembre 2018 n’a jamais pris officiellement ses fonctions. La remise et reprise avec son prédécesseur Jean-Félix Mupande a toujours été repoussée sur instruction du Premier ministre Sama Lukonde pour des raisons inconnues.

Voilà qui avait poussé aussi l’association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) de montrer au créneau pour dénoncer cette injustice :
« Je condamne fermement cette discrimination. J’appelle tous les combattants et combattantes des libertés et du droit à égale protection de tous par les lois, à se mobiliser contre cette discrimination », avait écrit Georges Kapiamba, président de l’association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ).

Cet appel de l’ACAJ a tous son sens en ce jour où l’humanité célèbre la journée internationale des droits de la femme.

Le président de la République qui fait de l’État de droit son cheval de bataille est ainsi appelé à prendre des mesures qui s’imposent pour corriger cette injustice envers une femme reconnue pour son savoir-faire.

Cet appel pressant est adressé aussi au Premier ministre Jean Michel Sama Lukonde qui disait avoir besoin d’un peu de temps pour analyser le dossier de cette ancienne avocate au barreau de Bruxelles. Un dossier du reste clair comme l’eau de roche car, l’ordonnance qui nommait le nouveau comité de gestion du CAMI, tout comme toutes les autres prises pendant la même période et dans le même secteur a été publiée au journal officiel, avant que l’intéressée ne soit notifiée. Il ne reste que la remise et reprise avec son prédécesseur pour que Maitre Chantal Lembo Bashizi prenne officiellement ses fonctions.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
100 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.