RDC: Jean-Marc KABUND OU L’IMMATURITÉ EN SOLO ( Liberté Plus édito)

0 0
Read Time:1 Minute, 7 Second

Face à une obstination inouïe ayant caractérisée l’honorable Jean-Marc KABUND A KABUND, s’il l’est encore, plus d’un observateur s’est assurément posé comme moi la question de savoir: si notre « bonhomme » recèle d’une certaine maturité au vu du nombre des années passées au pied du sphinx de Limete, le feu Dr Étienne Tshisekedi. Car, à l’entendre parler devant la presse locale et, plus tard, aux confrères de la RFI, on a du mal à croire qu’il s’agit du président a.i. de l’UDPS, le parti présidentiel.

Et, pourtant, que dis-je, en effet, du militant qu’il était jusqu’aux rênes du pouvoir, l’homme n’a pas du tout changé et garde constamment les élans beliqueux d’un enfant privé de son petit déjeuner. Ainsi, avaient-ils tort ceux qui critiquaient, sans ménagement, cet ancien chef du parti d’Étienne Tshisekedi, dès lors que son tempérament, souvent à fleur de peau, ne cessait d’inquiéter plus d’un compatriote soucieux d’avoir des hommes intègres à la tête de la nation ?

Cependant, c’est la mort dans l’âme que la majorité des combattants acceptaient, malgré eux, la présence inopportune au sommet du parti de Fatshi béton, de ce mécanicien de pneus, que dis-je, de ce quado malhabile, j’allais dire malhonnête, plaçant lui-même des pièces contondantes sur la route pour crier ensuite la malfaçon des pneus.

À suivre…

Liberté PLUS

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.