RDC- FLash: Réchauffement des relations entre l’église catholique et l’UDPS, le Parti présidentiel

0 0
Read Time:2 Minute, 3 Second

Le Secrétaire Général de l’UDPS, Augustin Kabuya a été reçu ce mardi, 20 septembre, dans l’avant-midi, par le Président de la Cenco, Mgr. Marcel Utembi Tapa, dans les installations du Centre Inter- diocésain dans la commune de la Gombe.

Dans un climat très convivial, les deux hommes ont sillonné le couloir des bureaux de ce centre avec leurs collaborateurs avant de se retirer en aparté durant une quarantaine des minutes.

L’une dans son rôle de religieux et l’autre dans sa casquette politique, les deux personnalités se sont convenues d’interagir régulièrement sur des sujets d’intérêt public qui touchent au quotidien du peuple congolais, notamment la question sécuritaire dans l’Ituri, province d’origine de Mgr. Marcel UTEMBI. Aussi, faut-il le souligner, les deux personnalités n’ont pas du tout apprécié la position du Secrétaire Général des Nations unies, monsieur Antonio Gutteres, qui demande à Kinshasa de négocier avec les terroristes du M23 soutenus par le Rwanda.

Le numéro 1 de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo et archevêque de Kisangani, mgr Marcel Utembi a, par ailleurs, exprimé sa satisfaction de la participation du secrétaire général de l’UDPS à la messe du dimanche, 18 septembre à la Paroisse Notre Dame de Fatima à l’occasion de la célébration Eucharistique du 125 ème Anniversaire de l’évangélisation de l’archidiocèse de Kisangani, messe qu’il a lui-même présidée.

Le 06 Août dernier, le SG Augustin Kabuya avait déjà pris part à l’intronisation du nouvel évêque de Kisantu au Kongo Central. Et, à travers tout le pays, l’UDPS a choisi les paroisses catholiques pour célébrer les messes commémoratives des martyrs de la démocratie assassinés sommairement lors des manifestations pacifiques du 19 et 20 septembre 2016.

Désormais, peut-on affirmer sans peur d’être contredit que les relations entre l’église catholique et le Parti présidentiel sont beau fixe. Ce qui assurément donne du fil à retordre aux tireurs des ficelles qui alimentent les querelles byzantines entre les deux parties. Car, à vrai dire, la démarche primordiale de l’église catholique et du pouvoir en place demeure la recherche du bien-être du peuple congolais tout entier.

Pour la petite histoire, la CENCO est une organisation religieuse catholique regroupant 48 évêques et 5.042 prêtres. Elle a vu le jour depuis 1962 avec la bénédiction du Vatican sous sa sainteté le pape Paul VI. À ce titre, elle est membre de l’Association des Conférences épiscopales de l’Afrique Centrale et du Symposium des Conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar.

Hervé Mulumba, LIBERTÉ PLUS

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.