Création du « Pacte pour un Congo retrouvé de Vital Kamerhe » :  » Il n’y a aucun mal que les hommes politiques se réunissent pour réfléchir sur leur avenir politique  » (Dixit Augustin Kabuya, membre du Présidium de l’USN)

0 0
Read Time:1 Minute, 58 Second

Le Secrétaire Général de l’UDPS et membre du Présidium de l’Union Sacrée de la Nation, Augustin KABUYA Tshilumba ne trouve aucun inconvénient sur la création d’une nouvelle alliance politique au sein de l’USN, dénommée « Pacte pour un Congo Retrouvé « (PCR) par Vital Kamerhe et consorts.

Le Député national élu de la circonscription de Mont-Amba l’a fait savoir, le mardi à l’issue de ses rencontres d’abord avec le Vice-Premier Ministre, ministre de la Défense Jean-Pierre Bemba, puis avec le président du Sénat Bahati Lukwebo et, pour terminer, avec celui de l’Assemblée nationale Christophe Mboso.

Il a clarifié “ qu’ il n’y a aucun mal que les hommes politiques se réunissent pour réfléchir sur leur avenir politique, pourvu que cela ne puisse pas aller en l’encontre de la vision de l’USN. »

 » Il n’est pas exclu aux gens de se réunir et de réfléchir, tout comme nous aussi nous venons de nous réunir et nous avons aussi réfléchi. Ils sont libres d’avoir des ambitions; ce qui est tout à fait normal. N’oubliez pas que la RDC est un état qui prône la démocratie. Et nous ne pouvons pas empêcher les membres de l’Union Sacrée de se réunir. Le danger peut intervenir seulement quand les gens se réunissent pour comploter contre l’USN. Hors, dans leur réflexion, je ne vois pas ce qui peut m’inquiéter « , a fait savoir Augustin KABUYA Tshilumba.

Le Chef exécutif de la première force politique en RDC a, en outre, souligné qu’étant des responsables politiques, c’est tout à fait logique et rationnelle pour eux de se concerter pour voir ce qu’ils peuvent faire pour le bon fonctionnement de l’USN et pour la réussite du deuxième mandat du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

À la question de savoir à quand la nomination de l’information, le  » Muana Bute du Chef de l’État » précise que ce pouvoir revient de droit au Président de la République.

 » Celui qui nomme l’informateur, c’est le Chef de l’État. Je ne vois pas comment est-ce que je peux répondre à cette question. Si vous voulez connaître celui que le Chef de l’État a désigné comme informateur, allez tout droit au palais de la nation vous allez trouvé son porte-parole. C’est à elle qui pourrait répondre à cette question. Moi, je suis membre du Presidium de l’Union Sacrée « , a-t-il précisé sans ambages.

LIBERTÉ PLUS

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *