RDC : en 2023, 73% de congolais séduits par l’œuvre de Jules Alingete (Sondage Les Points)

0 0
Read Time:2 Minute, 9 Second

Le chef de service de l’inspection générale des finances, (IGF) Jules Alingete Key a séduits les congolais à 73% en raison de son travail sans précédent qu’il abat à la tête de cet établissement dans le cadre de la lutte contre la corruption et les malversations financières en RDC qu’il a lancée depuis sa nomination il y a 3 ans à la tête de l’IGF.

Cette révélation est l’oeuvre du Sondage du magazine  »Les Points » paru dans son tout dernier numéro dont une copie est parvenue à la rédaction de Liberté PLUS, jeudi, 1er février, réalisé du 18 au 24 janvier de cette année auprès de 1.000 interrogées dans différents chefs-lieux des provinces.

« L’oeil du président de la république, Félix Antoine Tshisekedi « , est placé dans ce nouveau numero de  »Les Points », parmi les personnalités qui ont marqué l’année 2023.

 » Ce dernier, en 2023, a marqué les esprits quand, en mars, il a déballé au grand jour l’énorme manque à gagner de l’Etat congolais dans le cadre du contrat chinois, non sans fortement recommander au gouvernement de renégocier cette convention signée sous le règne de l’ancien président Joseph Kabila. Après moult tractations, la RDC s’en est tirée avec une enveloppe de 7 milliards de dollars repartis en dix ans et exclusivement affectés à la (re)construction des routes nationales « , rapporte Les Points.

En se référant aux donnés dévoilées par ledit sondage, le surnommé  » sentinelle des deniers publics « , est resté inébranlable dans son travail qu’il a dénommé  » la patrouille financière « .

Sa bravoure et son acuité ont permis à la RDC de récupérer de millions de dollars, entre autre, dans le contrat Sino-congolais.

 » Un des cas emblématiques a été celui de la Gécamines où 10 millions de dollars, ont été détournés par des mandataires, cadres et agents via des prélèvements injustifiés des fonds dans les comptes de la Société immobilière du Congo (SIMCO), appartenant à 99% à ce géant minier congolais. Qui d’autre qu’Alingete et ses hommes pour détecter ce détournement organisé peu avant l’installation de la patrouille financière dans la Gécamines. Les bienfaits de cette patrouille sont telles qu’elles ont favorisé l’embellie des recettes publiques avec comme impact l’accroissement du budget national », se rejouit Les Points dans son sondage.

L’inspecteur général des Finances, Jules Alingete Key est en première ligne pour dénoncer le manque à gagner de l’état congolais dans le contrat minier qui le lie aux entreprises chinoises et fait pression pour que les termes en soient renégociés.

Murphy Fika/ Liberté PLUS

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *