RDC: Actualisation de la biographie de monsieur Kapongo Kadiobo Jean-Paul, Directeur Général de la SAEMAPE,

1 0
Read Time:5 Minute, 51 Second

Mesdemoiselles, mesdames et messieurs,

Comme vous le savez, le Président de la République, Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi, avait, en 2021, nommé par ordonnance Présidentielle, monsieur Kapongo Kadiobo Jean-Paul, en qualité de Directeur Général du Service d’Assistance et d’encadrement des Mines Artisanales et de Petit echelle, SAEMAPE en sigle.

Dans le souci d’actualiser sa biographie, votre média, Liberté PLUS, s’est penchée de plus près pour en avoir le cœur net sur la personne à qui est dévolue la gestion d’une aussi sensible que stratégique qu’est la SAEMAPE. Ainsi, nous allons tenter de déterminer qui il est, d’où vient-il, son parcours et, finalement, comment et pour quel résultat va-t-il conduire ce service spécialisé du ministère des Mines, particulièrement en cette période très mouvementée où chacun cherche à tirer le drap de son côté ?

Au nombre des questions sensées préoccuper tout un chacun figure en bonne place celle de savoir si Jean-Paul Kapongo saura exploiter de manière efficiente pour accroître les recettes du ministère des Mines auquel il est rattaché, particulièrement avec l’arrivée du nouveau ministre ?

Cependant, nous voulons épingler un travail réalisé par monsieur Kapongo Kadiobo Jean Paul et qui a le mérite d’être souligné. Il devient, en réalité, le point d’orgue du travail effectué par Monsieur Kapongo Kadiobo dans la gestion de l’exploitation artisanale de l’or.

Après sa nomination à la SAEMAPE, le DG Kapongo avait trouvé le système ITOA utilisé antérieurement consistant à mettre les produits tels que l’or, dans les sachets inviolables et marquetés. Mais, ce système avait des failles du fait de l’absence d’encadrement à la base. Car, l’or est un produit facile à manipuler et susceptible d’être volé, particulièrement quand il y a déficit d’encadrement à la base.

Quand Jean Paul Kapongo arrive, il met en place un logiciel appelé Initiative de Traçabilité de Base Améliorée, ITBA en sigle, dont l’objectif consiste à encadrer les creuseurs à la base, tel que l’indique son contenu. Cette initiative a expressément bénéficié d’un arrêté pour souligner son caractère spécial. Car, pour toute la République, le secteur de l’exploitation artisanale de l’or exportait 35 kg d’or. Et, c’était insuffisant, car, la quantité la plus importante était orientée vers le Rwanda.

 »Mais grâce à l’initiative ITBA, un décret spécial a été signé créant la société Primera Gold.
Et, en 6 mois, de 35 kg, nous sommes passés à plus de 8 tonnes. Et, en terme des chiffres, nous sommes déjà à 70 millions $; des sommes qui échappaient au trésor public. Ce qui a étonné plus d’une personne, car, depuis Kasa-vubu, on est jamais arrivé à ce volume. Et là, declare monsieur Kapongo Kadiobo,  » j’ai mis en place une équipe qui est entrain de dupliquer ce logiciel pour le cobalt, le cuivre, le minerai de 3T et le diamant. Ce système a l’avantage de booster l’exploitation en améliorant de façon exponentielle les revenus dans le secteur artisanale », nous a-t-il indiqué dans un entretien qu’il nous a accordé.

Il y a lieu de souligner que Monsieur Jean Paul Kapongo est membre de l’UDPS de longue date, un affidé d’Étienne Tshisekedi, d’heureuse mémoire. Depuis toujours, il entretient de très bonnes relations avec la hiérarchie du parti présidentiel sous le leadership de l’honorable Augustin KABUYA.

Comme on l’a évoqué ci-haut, le directeur général de la SAEMAPE s’appelle : Kapongo Kadiobo Jean Paul. Originaire de la province du Kasaï Central, Jean Paul Kapongo est né un jour du 10 mars 1982 à Kananga, dans la province du kasai-central, de père et de mère congolais, tous décédés et n’ont malheureusement pas vu la gloire de leur fils bien-aimé.

Après ses humanités parfaitement réussies, il poursuit ses études supérieures à l’Université Pédagogique Nationale (UPN) à Kinshasa – Binza où, en 2021, il décroche un diplôme de licence en sciences économiques et de gestion, option: sciences commerciales et administratives.

Monsieur Kapongo Kadiobo Jean Paul dispose à son actif d’une longue expérience dans sa vie professionnelle. Ainsi, il devient tout à tour:

  • Journaliste animateur à la radio kasai-horizon à Kananga ; – Secrétaire à la division Provinciale des mines/Tshikapa; – Nouvelle unité commissionnée informaticien à la direction des mines, au secrétariat des Mines où il est admis
  • Sous statut par le Ministère de la Fonction Publique et affecté à la Division des Mines comme Expert en matières des Mines et Produits explosifs;
  • de 2011 à 2018:
    Expert du ministère des Mines ; plusieurs fois formateur, en matières d’explosifs, de minage dans le chantier des mines souterraines et carrières à ciel ouvert à Lubumbashi, Lualaba, Sakania, Kisenda, Ndola/Zambie puis au Japon. Il a fait partie, tour à tour, de la Commission Interministérielle d’approbation de la liste des biens à importer sous le régime douanier privilégié et membre de la commission de déchéance des Titres miniers instituée à la direction des mines;
  • 2015-2018: il est nommé Inspecteur National des mines(opj), inspection et contrôle sur le calcul de la redevance minière, impôt professionnels sur la rémunération sur les concessions minières, impôt exceptionnel sur les expatriés dans les entreprises minières, impôt forfaitaire sur les 10% du chiffre d’affaires ;
  • 2021: Nommé Directeur Général du SAEMAPE(Service technique du ministère des Mines ;
  • 2022: il participe activement dans l’exportation du premier lingot d’or par la RDC à travers le système de traçabilité ITB du SAEMAPE, avec le comptoir PRIMERA.

Hormis cette longue carrière dans les mines, Monsieur Kapongo Kadiobo Jean Paul a suivi plusieurs séminaires de formations et ateliers dans le domaine spécifique des exploitations minières artisanales et à petite échelle en République démocratique du Congo, notamment à EXPO DUBAI 2022 à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis : Exposition universelle qui se tient à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis pour connecter les esprits et construire le futur;

  • Mars 2022: FORUM INDABA à cape town en Afrique du Sud : forum sur la transformation énergétique, la RDC étant présentée comme pays solution pour les énergies renouvelables ;
  • du 09 au 12 mai 2022 et du 03 au 06 février 2024
  • – PDAC 2022: à TORONTO, au CANADA;
  • du 13 au 15 juin 2022 et 03 au 06 mars 2024, – FACETS: à Anvers, en Belgique, Forum mondial des pays producteurs finaux du diamant ;
  • du 14 au 25 septembre 2022, – ORIGEM-A: Mise en œuvre du protocole d’accord entre AWDC-SAEMAPE et CEEC; – ITIE: cadrage du secteur minier artisanal et à petite échelle dans le périmètre ITIE, Représentant du SAEMAPE dans le système de certification du processus de Kimberley au Congo et à l’étranger (Afrique du Sud, Botswana, Belgique, Inde, Angola et Israël).

En rapport aux langues connues de lui, le ministre des Mines est polyglotte : il s’exprime bien en français, en lingala et en tshiluba.

Voici en quelques mots, la présentation de monsieur Kapongo Kadiobo . Et, compte tenu de son expérience dans des domaines aussi variés, il y a lieu de croire que Monsieur Kapongo Kadiobo s’en est sortie très bien jusque là.

En d’autres termes, Monsieur Kapongo Kadiobo dispose des connaissances très étendues dans le domaine des mines et peut exercer des fonctions plus élevées sans le moindre complexe.

LIBERTE PLUS

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
100 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *