Urgent, urgent, urgent : La Dynamique UDPS/TSHISEKEDI Grand Bandundu désavoue Victor Wakwenda et exige son départ immédiat de la Présidence de la CDP

0 0
Read Time:1 Minute, 7 Second

L’étau se resserre autour du Président de la Convention Démocratique de l’UDPS, Victor Wakwenda. Visiblement, il est sur une chaise éjectable, voir sur la porte de sortie. Car, après la ligue des femmes de l’UDPS, la Dynamique UDPS/ Tshisekedi Grand Bandundu, plateforme sociopolitique regroupant les combattantes et combattants de l’UDPS originaires des provinces de Kwango, Kwilu et Maï-Ndombe, a exigé, ce mercredi, 23 février, à travers une déclaration politique lue à la permanence du parti, son départ immédiat du poste du président de CDP ainsi que son remplacement conformément à l’article 31 alinéa 6D et 34 des statuts du parti.

Ces membres du parti présidentiel ne comprennent pas pourquoi l’actuel président de la CDP peut-il s’éterniser à la tête de ladite structure aussi longtemps que le poste est rotatif conformément à l’article précité :

« Le bureau de la Convention Démocratique du Parti est élu et se renouvelle à chaque session de la convention. La présidence du bureau est assumée de façon rotative par chaque Province…»

En outre, ils accusent Victor Wakwenda de « s’ériger en conspirations hideuses s’illustrant à zigouiller et déstabiliser le parti et ses structures à travers ses démarches malveillantes et diaboliques».

Dans la foulée, la Dynamique dit réitérer ses soutiens au Chef de l’État et son attachement à l’exécutif du Parti dirigé par le Secrétaire Général, AUGUSTIN KABUYA.

LIBERTÉ PLUS

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *