ESPT- Kongo Central 2: le Proved Jean Tshisekedi ordonne la suspension d’un préfet des études au motif que ce dernier exige les frais d’inscription aux parents d’élèves

0 0
Read Time:1 Minute, 9 Second

Sur ordre du Directeur provincial de la province éducationnelle de l’EPST Kongo central 2, Jean Tshisekedi Kabasele, le préfet des études de l’Institut Disengomoka (INDIS) de Mbanza-Ngungu, vient d’être suspendu ce mardi, 09 Août, suivie d’une action disciplinaire à son encontre, pour avoir exigé de l’argent lors des inscriptions de nouveaux élèves.

Ce Chef d’établissement n’a pas respecté des dispositions pratiques édictées par Madame le Secrétaire Général à l’EPST, répercutées par le Proved à travers sa juridiction, apprend-on.

« Des informations à notre possession font état des inscriptions payantes auxquelles vous procédez dans votre école, alors que cela a été rendu gratuit par le ministre de tutelle. Étant donné que ce genre de manquement constitue une antivaleur parmi tant d’autres qui rongent la qualité de notre enseignement, nous vous suspendons de vos fonctions et vous prions de procéder illico presto à la remise et reprise avec Monsieur Nlandu Kumbaninu, le Directeur des études, qui va désormais assurer l’intérim du préfet des études jusqu’à nouvel ordre», peut-on lire dans une correspondance signée par Albert Ndombele Locko, coordonnateur communautaire régional des ECP /CBFC /Bas-fleuve.

Pour rappel, le Directeur provincial Jean Tshisekedi Kabasele a, lors d’un communiqué officiel rendu public le 3 août, attiré l’attention des gestionnaires d’écoles sur le caractère exécutoire des dispositions et a promis des sanctions sévères à l’endroit des récalcitrants.

LIBERTÉ PLUS

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.